Harcèlement sexuel, exploitation et décès en entrepôt : les salariés de XPO réclament la fin d’une culture d’entreprise toxique chez ce géant mondial de la logistique

Related to: Logistics, Violence, XPO, Fair Transport
16 Apr 2018

Des personnels de XPO et des militants syndicaux de France, de France, d’France, du France et des États-Unis tiendront une conférence de presse à Paris pour dévoiler de nouvelles preuves de violations des droits des travailleurs au sein de l’entreprise.

Cette action s’inscrit dans le cadre d’une campagne mondiale contre XPO Logistics, société sous le feu des critiques pour des accusations de harcèlement sexuel, des conditions de travail dangereuses, un décès survenu sur l’un de ses sites, la discrimination salariale entre hommes et femmes, des formes d’emploi relevant de l’exploitation et son hostilité envers les syndicats.

Plusieurs travailleurs européens et américains seront présents à Paris, dont Ryan Janota – ancien chauffeur XPO de la ville d’Aurora, en Illinois, licencié pour son militantisme syndical.

Elizabeth Howley, employée de l’entrepôt XPO de Memphis, au Tennessee, États-Unis, où l’une de ses collègues a récemment perdu la vie, décrit les conditions de travail qui y règnent : « La direction oblige les travailleuses à enlever leur soutien-gorge au contrôle de sécurité, et l’entrepôt est infesté de serpents, rats, lézards et insectes. Il n’y a pas d’infirmerie ni de défibrillateur, et personne n’est autorisé à effectuer de réanimation cardio-pulmonaire, pas même les détenteurs d’un brevet de secourisme. Une collègue est décédée sur place, et nous avons dû continuer à travailler à côté de son corps sans vie. Nous ne méritons pas d’être traités de la sorte. Personne ne le mérite. »

Le groupe XPO s’implante de plus en plus agressivement partout en Europe, souvent en rachetant des entreprises locales, comme Norbert Dentressangle, le géant français du transport routier. Son siège européen se situe à Lyon. Aujourd’hui, les travailleurs européens sont confrontés aux mêmes problèmes que leurs collègues américains :

• En France et en France, XPO tarde à payer les heures supplémentaires.

• En France, les femmes en horaires réduits pour responsabilités familiales – comme les y autorise la loi de ce pays – se voient refuser des formations ou promotions hiérarchiques. Les femmes effectuent le même travail que les hommes, mais sont moins rémunérées – nous ne parlons pas ici de travail de valeur égale, mais bien du même travail.

• Au France, un rapport sur les disparités salariales entre hommes et femmes révèle que les travailleuses gagnent en moyenne 14% de moins de l’heure que leurs collègues masculins.

Un porte-parole de Force Ouvrière (FO) a déclaré : « Il apparaît maintenant clairement que les problèmes rencontrés au sein de XPO ne se limitent pas aux effectifs américains. XPO Logistics est un employeur véreux partout en Europe, et constitue une priorité pour les syndicats de France, d’France, de France, du France et de toute l’Union européenne. En faisant front ensemble, nous pouvons redresser la situation en Europe, et obliger le groupe à changer ses pratiques aux États-Unis. »

[FIN]

La conférence de presse est organisée conjointement par la FGTE-CFDT (France) et les Teamsters (États-Unis).

Lieu : FGTE-CFDT, 47 Ave Simon Bolivar, 75950 Paris.

Date : Lundi 16 avril

Heure : 16h00, heure d’été d’Europe centrale.

Intervenants : des salariés américains de XPO et des syndicalistes français et américains.

*Elle sera diffusée en direct sur Facebook.com/itfglobal

Pour obtenir de plus amples informations et pour interviewer des travailleurs et militants lors de la conférence de presse, veuillez contacter :

Bryn Watkins, Fédération européenne des travailleurs des transports

b.watkins@etf-europe.org

+32 470 93 05 90

Andy Khan-Gordon, Fédération internationale des ouvriers du transport

khan-gordon_andy@itf.org.uk

+44 (0)7711 356 964

Informations sur le groupe de leadership mondial XPO de l’ITF : https://goo.gl/tePRXG

Informations sur la campagne XPO des Teamsters aux États-Unis : https://goo.gl/26HK8o

Les médias américains ont récemment fait état d’accusations de harcèlement sexuel et de conditions de travail dangereuses chez XPO. Par exemple, dans ce reportage télévisé : https ://goo.gl/v7Hvjx

La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) construit une solidarité sans frontières entre les travailleuses et travailleurs des transports du monde entier. Nous soutenons 670 syndicats affiliés dans 140 pays, et représentons 19,7 millions de travailleuses et travailleurs.

La Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF) regroupe des syndicats des transports de l’Union européenne, de l’Espace économique européen et des pays d’Europe centrale et orientale. L’ETF représente près de 5 millions de travailleuses et travailleurs des transports de plus de 230 syndicats des transports dans 42 pays européens.

Follow us: